Diagnostic de pannes automobiles et la prise OBD

À l’heure actuelle, presque tous les appareils utiles au quotidien sont «connectés ». Les automobilistes, par exemple, n’ont désormais besoin que de la fameuse valise diagnostic à brancher sur prise OBD pour repérer les pannes de leurs voitures. Depuis 1996, cette dernière a pris beaucoup d’importance, à un point de devenir un outil presque indispensable.

La valise diagnostic : un appareil pratique

La valise diagnostic est un appareil utilisé pour détecter les problèmes qui surviennent sur votre voiture. En effet, pour préserver le bon état de marche de cette dernière, vous pouvez y suivre son évolution ainsi que l’état de certaines composantes de son moteur. Son fonctionnement est simple. Lors de la conception des voitures, les ingénieurs ont placé des composants électroniques qui sont capables de capter, de récolter et de mémoriser diverses informations. Branchée à la voiture, la valise diagnostic automobile lancera alors un scan grâce à un logiciel de diagnostic. Elle vous communique par la suite la pertinence des problèmes et reprogramme certains éléments si cela s’avère nécessaire. Certaines marques proposent des outils avec des logiciels faciles à utiliser que même les amateurs s’en sortiraient aisément. Vous remarquerez que la valise diagnostic automobile dépendra ainsi de la voiture. Le choix peut être difficile vu le nombre qu’il existe sur le marché. Cependant, vous pouvez trouver des boîtiers universels qui peuvent s’adapter à tous types de véhicules.

Les outils nécessaires à son utilisation

Pour mener à bien le diagnostic auto par le biais d’une valise OBD il faut d’abord que vous ayez une prise OBD. Normalement, tous les véhicules en possèdent et selon la norme, elle se trouve dans l’habitacle. Il s’agit d’un connecteur de type 16 broches qui a pour rôle de retransmettre les informations collectées au lecteur de code de chaque voiture. Il en existe 2 types : prise OBD1 et OBD2. La première est présente sur les voitures sorties avant 2000 et la deuxième pour celles après 2001. Elles offrent toutes les deux le même service c’est-à-dire le diagnostic et l’analyse de l’automobile. Ainsi, le budget d’entretien de la voiture peut chuter d’un cran car grâce à ces outils, le propriétaire peut, dans certains cas, se passer des services d’un garagiste. En effet, leur utilisation ne requiert pas de compétences particulières, cependant, de fausses manipulations peuvent engendrer des dysfonctionnements conséquents. En cas de doute, il est donc plus judicieux de faire appel à des professionnels.

Son champ d’action

Lorsqu’elle est branchée, la valise de diagnostic auto permet de comparer les informations contenues dans les capteurs et les valeurs initiales établies par le constructeur. C’est ainsi qu’elle peut détecter les écarts et signaler au propriétaire l’intensité des problèmes. En général, elle évalue les éléments du système de freinage avec la liaison du véhicule au sol donc les pneus. Elle vous informe également des éventuels problèmes du système d’éclairage et d’autres organes de sécurité de votre voiture. Enfin, elle est pratique pour vous renseigner sur des pannes liées aux indicateurs de maintenance (problème de liquide de freins…). Le diagnostic de voiture se déroule comme suit : soit la valise vous informe par des codes fugitifs, soit par des codes permanents. Les premiers indiquent que ce sont des pannes secondaires c’est-à-dire qu’elles peuvent être traitées ultérieurement. Les deuxièmes, par contre, sont des problèmes bien plus graves qui doivent être rapidement traités pour être supprimés définitivement de la mémoire de l’outil.