Fourrière à Lyon : Comment récupérer sa voiture ?

Savoir que sa voiture se trouve à la fourrière est un véritable casse-tête pour tous. Pourtant, cela touche de nombreux propriétaires qui ne respectent pas le Code de la route ainsi que les lois en vigueur. Le plus souvent, ce sont les automobiles qui se garent dans des lieux interdits qui sont les plus concernées. Dans différents pays, il existe des démarches diverses à suivre afin de récupérer un véhicule en fourrière. Dans la ville de Lyon par exemple, les procédures à suivre dans le but de retrouver son auto à la fourrière sont beaucoup plus complexes que dans d’autres pays. Cela semble même très encadré et demande parfois des autorisations. Voici quelques conseils qui vous facilitent la tâche.

Commencer par se renseigner sur l’endroit où se trouve sa voiture

La première chose à faire afin de récupérer sa voiture en fourrière à Lyon, c’est de se renseigner sur l’établissement où elle se situe. Sachez que certainement, si votre véhicule ne se trouve pas à l’endroit où vous l’avez garé pour la dernière fois, il est à la fourrière, en particulier si vous n’avez pas respecté certaines lois. Dans ce genre de situation, il est possible que vous receviez un courrier. Cela est plus fréquent lorsque le propriétaire ne se situe pas dans les lieux au moment de la mise à la fourrière de l’auto et qu’il n’y prête pas attention durant plusieurs jours. En général, la notification par e-mail s’effectue 5 jours suivant la mise en fourrière. Cliquez ici pour plus d’infos sur le fonctionnement des e-mails envoyés.

Dans le cas où vous n’avez pas encore reçu de courrier, il vous est indispensable de contacter les services de police ou bien la gendarmerie les plus proches. En ce moment, avec l’évolution d’internet, les propriétaires peuvent même se connecter sur des sites dédiés à la préfecture de police en ligne. Il les suffit d’ajouter le numéro d’immatriculation de leur voiture.

Que se passe-t-il au moment de l’enlèvement ?

Si vous vous trouvez dans les lieux au moment où la fourrière emmène votre voiture, sachez que vous pouviez intervenir. Lorsque votre véhicule a encore ses quatre roues, vous pouvez parfaitement interrompre l’enlèvement et le ramener sans aucun problème chez vous. Cependant, si la fourrière est prête à emmener votre auto, c’est pour une bonne raison. Il est possible que votre automobile se gare sur une zone interdite ou que vous ayez négligé certaines lois de la Code de la route. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de payer une contravention. Toutefois, le coût est moins élevé qu’un frais de fourrière. Si des opérations préalables à la mise en fourrière étaient déjà mises en place, vous devez payer 15 euros. S’il y a eu simplement une pose de sabot, alors, la contravention n’est que de 7 euros. Mais, dans le cas où un camion-grue était arrivé sur place, le frais peut vous coûter 120 euros.

Demander une autorisation de récupérer sa voiture

Dans le cas où vous arrivez trop tard sur les lieux et que vous aviez déjà demandé des renseignements auprès de la police, il vous est nécessaire de demander une mainlevée de la mise en fourrière. Cela dit, vous ne devez pas vous précipiter d’aller directement dans l’établissement. Il est d’abord utile d’obtenir une autorisation de restitution. Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans une poste de police ou bien dans un commissariat.

Afin d’obtenir cette autorisation, munissez-vous de quelques documents. Vous devez en même temps vous présenter et expliquer aux responsables la raison de votre venue. À Lyon, chaque propriétaire qui souhaite retrouver une voiture à la fourrière doit disposer d’un justificatif d’identité, d’un certificat d’immatriculation de l’auto. Dans le cas où vous n’êtes pas le propriétaire du véhicule, vous devez emmener la pièce d’identité du propriétaire ainsi qu’une procuration écrite et signée par ce dernier.

La récupération à la fourrière : comment cela se passe-t-il ?

Une fois que vous obteniez l’autorisation de mainlevée, sachez que vous pouvez désormais vous rendre à la fourrière et récupérer votre véhicule. Vous devez juste vous renseigner sur les frais. Sur ce cas, sachez que le coût varie selon le nombre de jours écoulés après la mise en fourrière de la voiture. Dans le cas où l’auto se trouve en fourrière depuis moins de 3 jours, le frais est moins important. Toutefois, cela peut aussi dépendre de la nature du véhicule. Par exemple, pour une petite voiture, le frais de récupération ne dépasse pas de 7 euros.

Dans le cas où le véhicule est en fourrière depuis plus de 3 jours, alors l’expertise exige la vérification de l’état de votre auto. Le frais d’expertise est de 61 euros. Si votre voiture est en bon état, il vous suffit de payer ce frais et de la récupérer. Mais, si elle nécessite quelques travaux de rénovation et d’amélioration, vous devez tout de suite l’emmener chez un professionnel. Et, pour les véhicules classés « épaves », la fourrière est dans l’obligation de les détruire.