Le marché automobile français en hausse depuis le début d’année 2019 !

D’après une récente étude du Comité des constructeurs automobiles français, le marché de l’automobile reprend des couleurs et enregistre une hausse de 2% sur l’année 2019. Dopé par les sorties de nouveaux modèles et l’ouverture des financements en leasing aux voitures d’occasion, le marché de l’auto se remet doucement d’une fin d’année 2018 compliquée. Retour sur les différentes raisons de la hausse du marché de l’auto.

Une conjoncture favorable pour le marché de l’auto en 2019

Si le marché de l’automobile avait enregistré une baisse du nombre d’immatriculations entre septembre 2018 et janvier 2019, celui-ci retourne à la hausse depuis le mois de février.

La principale cause de ces cinq mois de chutes est politique : la crise des gilets jaunes et les manifestations sur les ronds-points. En effet, les mouvements sociaux qui ont agité la France en cette fin d’année 2018 ont ralenti le rythme des livraisons et certains concessionnaires n’ont pas pu honorer leurs commandes, ralentissant ainsi tout le marché de l’automobile. Cette crise s’est ajoutée à l’adoption de nouvelles normes anti-pollution qui ont obligé les constructeurs à réduire leur offre pour être en accord avec les nouvelles directives européennes.

Face à cette fin d’année catastrophique, les chiffres sont vite remontés à la hausse début 2019 pour se stabiliser autour de 2% de croissance.

Une croissance portée par le constructeur PSA

Alors que le groupe Renault a rencontré quelques difficultés avec notamment une chute de 7,52% de ses immatriculations pour le mois d’avril 2019, le constructeur PSA porte aujourd’hui toute la croissance du marché automobile sur son dos. En effet, les ventes de voitures du constructeur ont progressé de près de 10% sur l’année 2019, un chiffre largement supporté par les résultats de la marque Citroën, qui enregistre à elle seule une hausse de 23% de ses immatriculations, et celle des véhicules Peugeot qui s’élève désormais à 5%.

Du côté des constructeurs étrangers, le groupe Volkswagen maintient sa place de marque automobile préférée des Français avec une croissance avoisinant les 3% sur l’année. S’ensuivent les voitures du groupe Hyundai et celles de la marque Mercedes. Cette croissance du marché reste toutefois perfectible quand certains constructeurs enregistrent de fortes baisses, notamment Audi, Fort et Nissan, partenaire japonais du groupe Renault.

Le marché du neuf en recul, une aubaine pour l’occasion

Sur le marché de l’automobile, les mois se suivent et ne se ressemblent pas. Si la tendance globale est à la hausse, le segment des voitures particulières neuves peine à retrouver sa croissance de 2018. Le marché semble en effet porté par l’engouement autour des voitures d’occasion Renault, Citroën et Peugeot, signe que la part du budget des Français consacrée à l’automobile est en baisse mais que la notoriété des constructeurs français est en hausse.

Cet engouement pour les véhicules d’occasion peut également trouver sa source dans la démocratisation des financements en leasing sur les voitures d’occasion. En effet, alors que la location avec option d’achat était jusqu’à peu réservée aux achats de véhicules neufs, de nombreuses plateformes proposent désormais de financer l’acquisition de voitures d’occasion en LOA. Une révolution puisque le marché des véhicules neufs était lui-même porté par les financements en leasing depuis de nombreuses années. Rien qu’en 2018, le nombre de véhicules acquis en LOA a connu une croissance supérieure à 35%.