Quel crédit pour financer son véhicule neuf ou d’occasion ?

L’acquisition d’un véhicule, neuf ou d’occasion, représente une charge financière non négligeable. Il n’est pas toujours évident de sortir directement de sa poche les fonds nécessaires pour l’achat. La solution qui se propose est donc celle du prêt auprès d’une institution financière ou d’un concessionnaire. Cependant, avant d’entrer en possession d’un crédit auto ou un crédit moto, il convient de prendre en compte un certain nombre d’éléments pour être sûr de réaliser la meilleure opération possible. D’un autre côté, il existe différents types de crédits pouvant servir au financement d’un véhicule. Un tour d’horizon s’impose donc.

Une variété de crédits à étudier pour le financement de son véhicule

Que ce soit pour l’achat d’un 4×4, d’une citadine, d’un tricycle ou d’une moto, il est courant de recourir à un prêt. Dans cette optique, on s’adresse généralement à des organismes de crédit ou à une banque. Les crédits existants sont :

  • le prêt personnel
  • la location avec option d’achat
  • le crédit affecté
  • le crédit renouvelable

Chacun de ces produits financiers présente des caractéristiques spécifiques qu’il convient de maîtriser au minimum avant de prendre une décision définitive. Il faut rappeler qu’un crédit voiture se rapproche sur le plan technique d’un crédit moto, la différence tenant de la valeur de l’emprunt, les voitures coûtant souvent plus cher que les deux-roues. Il est recommandé lors de la contraction d’un prêt quel qu’il soit de prendre une assurance. Ce faisant, on se prémunit contre un défaut de paiement pouvant être causé par une invalidité, une perte d’emploi ou un décès.

Le prêt personnel idéal autant pour un crédit voiture ou un crédit moto

De par sa formule, le prêt personnel offre beaucoup de flexibilité aux consommateurs. Sa particularité réside dans le fait qu’il peut être accordé sans que le contractant ne précise l’objet auquel il est destiné. En clair, il est possible de l’utiliser en partie pour l’achat de sa voiture ou de sa moto, tout en consacrant le reste à d’autres charges comme le paiement d’une formation d’auto école. Le plafond de l’emprunt est fixé à 75 000 € avec un remboursement qui se fait par mensualités ou par des versements réguliers selon une périodicité donnée. En ordre général, le taux annuel effectif global (TAEG) d’un prêt personnel est supérieur à celui d’un prêt affecté. Cependant, son principal avantage est qu’il permet d’avoir à sa disposition des fonds dont on peut user pour divers buts. Il est recommandé, si l’on prévoit de financer d’autres démarches en rapport avec la voiture ou la moto. Il peut s’agir du paiement des frais d’assurance ou d’éventuelles réparations si le choix s’est porté sur un véhicule d’occasion. Il est important d’avoir déjà une idée de ce qu’on souhaite avoir avant de se diriger vers une banque ou un établissement de crédit. De cette façon, il est plus aisé de décider du type de prêt. En outre, il faut noter que les dossiers de prêt personnel sont traités avec plus de rigueur, vu que la destination des fonds n’est pas précisée.

La location avec option d’achat

La location avec option d’achat (LOA) est un autre produit financier auquel les consommateurs s’intéressent de plus en plus. Comme on peut le deviner, son concept est de louer une voiture ou une moto neuve ou d’occasion pendant une durée donnée tout en ayant une option sur son achat au terme du bail. La location s’étend sur une durée de 24 à 72 mois explicitement mentionnée dans le contrat. Durant ce laps de temps, celui qui loue procède à des versements réguliers. Dès que le contrat prend fin, un nouveau bail peut être pris, mais d’autres alternatives se proposent comme la restitution ou l’achat du véhicule par le solde de la valeur de rachat.

Le crédit affecté et le crédit renouvelable

Dédié à un achat spécifique, le crédit affecté est destiné à ceux qui ont en tête l’achat d’un véhicule précis. Par conséquent, les fonds découlant de la contraction d’un tel prêt ne sont uniquement utilisés que pour le financement de la voiture ou de la moto que l’on aura sélectionnée. Ce type de crédit possède un TAEG moins élevé que celui d’un prêt personnel et est également soumis à un remboursement. On précise toutefois que cette étape ne s’enclenche qu’en cas de satisfaction par rapport à la commande du client. En ce qui concerne le crédit renouvelable, il est bien plus adapté à l’achat d’un véhicule d’occasion. En effet, c’est un produit grâce auquel l’emprunteur se constitue une réserve d’argent qui est renouvelable à mesure que ses remboursements avancent. Les montants concernés, contrairement aux autres types de crédit auto sont assez minimes. On le voit aux durées de prêt maximales fixées par la législation à savoir 36 mois pour un prêt minimal de 3000 € et 60 mois pour plus de 3000 €. Les sommes remboursées comprennent des intérêts dont le taux a préalablement été défini dans le contrat. Un peu plus complexe, le crédit renouvelable est moins utilisé pour acheter un véhicule.