Comment différencier une voiture de société et une voiture de fonction ?

Nombreuses sont les entreprises qui accordent aujourd’hui des privilèges à certains de leurs employés, dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions, et parfois au-delà. La mise à disposition des salariés de véhicules de service et /ou de fonction en est d’ailleurs un bel exemple. Bien que certains aient tendance à les confondre, il existe des différences significatives entre ces deux types de véhicules. Ces nuances doivent être prises en compte avant de décider par exemple d’adopter un système de géolocalisation de voiture de service ou de fonction au sein de l’entreprise.

Voitures de service ou de fonction : quelles différences ?

Une voiture de service ou de société est un véhicule uniquement dédié aux activités professionnelles de l’entreprise. Cet engin peut être affecté à un individu ou à un service, voire même à tout le personnel. Il ne peut être utilisé à des fins individuelles, ce qui sous-entend qu’il ne peut être en circulation en dehors des heures officielles de service, et l’adoption d’un dispositif de géolocalisation de voiture de service permet de s’en assurer.

Très proche de la géolocalisation de voiture de service, la géolocalisation de véhicule de fonction a un but similaire, à la différence près qu’elle ne s’applique qu’à des autos confiées à un ou plusieurs membres du personnel qui en ont besoin dans l’exercice de leurs missions. Ces voitures peuvent servir pendant, mais également en dehors des heures officielles de travail. En général, les véhicules de fonction sont mis à la disposition des commerciaux, qui se déplacent constamment, et des cadres occupant de grands postes de responsabilités.

Géolocalisation de voiture de service ou de fonction : quelles nuances ?

La géolocalisation de voiture de service n’est soumise à aucune restriction. L’entreprise gagne d’ailleurs à faire installer dans ses véhicules de service un système GPS, afin d’encadrer les déviances qui pourraient être observées dans leur usage quotidien (changement d’itinéraires, escales intempestives, arrêts prolongés, excès de vitesse, etc.).

En tant qu’employeur, il est même possible d’installer dans les véhicules de société une solution intégrant des restrictions de vitesse, de zones… toujours pour optimiser la gestion de la flotte des salariés. Tout cela peut se faire à n’importe quel moment, sans avoir besoin d’informer le personnel, ce qui n’est pas le cas avec la géolocalisation de véhicule de fonction.

En effet, contrairement à la géolocalisation de voiture de service, le repérage à distance des engins de fonction doit se faire en tenant compte de certaines dispositions légales, qui visent pour la plupart à protéger la vie privée des employés. Quand elle se rapporte aux véhicules de fonction, la géolocalisation ne doit être envisagée que si le besoin est avéré, après des réflexions bien menées et justifiées par la direction de l’entreprise, en tenant compte de la législation en vigueur. L’employé doit être informé de l’installation d’un dispositif GPS, et peut le désactiver dans des cas particuliers.

Quel système de géolocalisation choisir ?

Pour une géolocalisation de voiture de service efficace, il vaut mieux choisir un dispositif qui ne sera pas uniquement relié à un serveur interne, et pourra émettre des alertes sur un support multimédia en cas d’irrégularités.

Il faut miser préférentiellement sur un fournisseur qui propose un système GPS durable, facile à utiliser, ainsi qu’une application mobile outillée pour des échanges de données et capable d’émettre des notifications en temps réel. Bien sûr, le coût devra aussi être pris en compte. Ces critères sont valables pour le choix d’un dispositif de géolocalisation de véhicule de fonction, qui, contrairement à la géolocalisation de voiture de service, doit respecter la vie privée des salariés.