Les démarches pour importer des voitures italiennes de seconde main

Vous souhaitez acheter une voiture de seconde main à l’étranger ? Cela vous permet de gagner au change par rapport aux tarifs du marché français. L’Italie sera le pays à privilégier si vous voulez des véhicules d’occasions. Toutefois, vous devez mettre en tête les démarches à suivre pour pouvoir l’importer dans votre territoire. Notez aussi que vous devez procéder à certaines formalités avant votre départ et au moment de votre retour en France.

Importer une voiture d’occasion d’Italie : les avantages

En fait, nombreux sont les avantages d’acheter une voiture d’occasion en Italie. Premièrement, si vous cherchez un véhicule italien, il est fortement recommandé de faire l’achat dans le pays d’origine. Notez que l’Italie est le berceau du constructeur automobiliste le plus célèbre du monde. C’est dans leur pays donc que les voitures se vendent au meilleur prix. En effet, le marché italien est beaucoup plus intéressant qu’en France (10 % et 20 % moins cher). Surtout en parlant des modèles de sports et des marques de luxe qui ont plus de trois ans. En plus de cela, l’Italie propose également le choix de modèle beaucoup plus large. Les Italiens changent plus souvent leurs voitures, ce qui favorise positivement le marché d’occasion. La vérité c’est qu’ils aiment beaucoup l’automobile et privilégient celle qui est différente des autres pays. Vous pouvez donc y trouver le type du véhicule qui vous convient le mieux. Pourtant, vous devez faire des recherches en ligne concernant le modèle que vous souhaitez avoir à l’avance, c’est-à-dire que dès que vous êtes encore en France. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.expressdriver.fr.

Quels sont les documents que le vendeur doit vous remettre à l’achat ?

Vous venez d’effectuer un achat d une voiture en Italie ? Vous ne pouvez pas partir sans les documents suivants :

  • Le libretto ou le certificat d’immatriculation (la carte grise italienne)
  • La facture d’achat originale ou le certificat de vente (qui montre le numéro de série, le kilométrage du bien et le numéro d’immatriculation)
  • Le certificat de propriété (sous forme numérique et disponible facilement)
  • Le certificat de conformité européen

C’est le vendeur italien qui doit vous remettre ces papiers. Notez que les coordonnées de l’ancien propriétaire doivent être identiques à celle du libretto. Le véhicule doit être ensuite radié du fichier d’immatriculation italien. Cela vous permet d’immatriculer le véhicule une fois arrivé en France. Notez que vous devez bien choisir le vendeur en toutes précautions. En effet, les vendeurs ne sont pas tous honnêtes, c’est pourquoi vous devez faire une bonne vérification avant de collaborer avec qui que ce soit.

Les procédures pour importer un véhicule d’occasion en Italie

Comme toute importation d’une voiture d’un pays européen limitrophe à la France, vous devez respecter quelques démarches administratives. C’est le cas lorsque vous pensez acheter une voiture en Italie. Dans ce pays, les plaques d’immatriculation sont à la responsabilité de l’État. Elles sont aussi délivrées une fois tout au long de la vie du véhicule. La loi italienne stipule donc que toutes les voitures exportées doivent être immatriculées avant de les ramener dans un autre pays. En arrivant dans votre propre territoire, vous devez donc immatriculer votre voiture. Pour effectuer cette tâche, vous devez vous procurer de ces paperasses suivantes :

  • Un justificatif de domicile récent et une copie de votre pièce d’identité
  • La radiation du véhicule du fichier auto italien
  • Le libretto
  • Le certificat de conformité européen
  • Le Quitus fiscal (à demander auprès de votre centre des impôts pour attester que vous n’êtes plus obligé de la TVA)
  • La facture d’achat à votre nom (bien signée et tamponnée)
  • Le rapatriement du véhicule
  • Un contrôle technique français

En fournissant tous ces papiers nécessaires, vous pouvez immatriculer sans problème votre voiture achetée en Italie.

Autres points à retenir pour importer une voiture achetée en Italie

C’est vrai que l’Italie est avantageuse pour acheter une voiture d’occasion de luxe. Parler italien sera un grand atout pour effectuer un achat en toute confiance. Soyez donc méfiants aux surprises du pays si vous ne savez pas parler en italien. Pour être en sécurité, vous devez passer par un mandataire professionnel avant de vous tourner vers l’achat. Il sera donc à la charge de satisfaire vos attentes c’est-à-dire de vous trouver la voiture que vous souhaitez avoir. Il peut également négocier le prix pour éviter les escroqueries. Pourtant, restez toujours vigilant au moment de l’acquisition de la voiture qu’il s’agisse d’un vendeur particulier ou professionnel. Inspectez attentivement le véhicule, essayez-le même sur route avant d’achever la vente. Trouvez également un transporteur agréé afin de rapatrier la voiture sans problème. Il notifie les autorités italiennes de la bonne livraison jusqu’à votre domicile. Le transport peut être effectué sur camion plateau et votre véhicule sera bien assuré. Ainsi, n’oubliez pas de contrôler si les modèles que vous voulez acheter ont été commercialisés dans votre pays. Sinon, vous risquerez de rencontrer des problèmes en fournissant les pièces détachées.